La saponification à froid : fabrication artisanale

Le savon est le résultat d’une réaction chimique entre une matière grasse (huile végétale, beurre végétal, matière grasse animale…) et une base forte (soude pour le savon solide ou potasse pour le savon pâteux et liquide).

Cette méthode de saponification à froid permet de fabriquer du savon avec peu d'énergie car le savon n'a pas besoin d'être chauffé. Seuls les beurres et les cires sont fondus doucement au bain marie. Les huiles peuvent être légèrement chauffées pour être amenées à température égale à la solution d'hydroxyde de sodium (entre 38 et 43°C).

La réaction de saponification produit de la glycérine naturellement. Cette glycérine apporte des propriétés hydratantes au savon.

En fin de préparation, lorsque la réaction chimique est bien entamée, on ajoute des ingrédients "nobles" dont on souhaite préserver les qualités. Il s'agit des huiles essentielles, de l'huile fine (huile de cameline), du miel, des argiles.

La réaction chimique se fait jusqu'à épuisement de l'un des réactifs (huile ou hydroxyde de sodium). Pour garantir qu'il n'y ait plus d'hydroxyde de sodium dans le savon fini, il faut qu'il y ait un excès d'huile. Le savon est donc surgraissé volontairement. Il sera surgras grâce à l’huile non saponifiée dans le savon final.

Le savon va ensuite sécher minimum 6 semaines, pour laisser à la saponification le temps de se terminer. La cure permet aussi de sécher le savon. Il va sécher toute sa vie pour durcir au fil des semaines et des mois.


Les ingrédients

Lire les étiquettes

Producteurs français et locaux